Coup d’envoi ministériel d’une campagne

jeudi, 22 août 2013 15:18

Afin d’attirer l’attention sur sa campagne des murs creux, la Ministre flamande du Logement Freya Van den Bossche s’est retroussé les manches pour isoler le mur creux d’une habitation de Lochristi. Assistée par la société d’installation agréée ThermoTech, l’habitation a été isolée au moyen de Supafil, la laine à insuffler pour la post-isolation de murs creux de Kanuf Insulation.

Toitures en vue

80% des primes octroyées en2012 pour l’isolation des murs – soit 15.000 primes – concernaient l’isolation de murs creux. "Nous sommes en bonne voie pour que tous les toits soient isolés d’ici 2020,” a déclaré la Ministre Van den Bossche, qui a rappelé qu’en plus d’une prime de 6 euros par mètre carré, un avantage fiscal de 30% restait d’application. D’autres investissements permettent également d’alléger la facture énergétique des ménages, comme la post-isolation des murs creux. "Leur rentabilisation est extrêmement rapide. Sur un mur de 100 m², on peut économiser chaque année 250 euros de gaz ou 510 euros de mazout. Si on investit donc 2.200 euros dans l’isolation de murs creux, ce coût, après déduction des 600 euros de prime, est réduit à 1.600 euros. L’investissement est ainsi remboursé en 3,2 ans dans le cas du mazout et en 4,7 ans dans le cas du gaz.”

Entrepreneur agréé

Il est préférable de confier cette isolation à un entrepreneur agréé, car ils sont les seuls à pouvoir rédiger une ‘déclaration de conformité’ permettant aux consommateurs de demander leur prime au gestionnaire de réseau. Knauf Insulation s’est réjoui de l’attention que la Ministre Van den Bossche porte à l’isolation des murs creux et à l’isolation en général. Bon nombre de logements ne sont pas isolés, ou trop peu, et subissent ainsi des pertes thermiques. L’augmentation des prix de l’énergie accentue par ailleurs cette préoccupation parmi les propriétaires.

 

Lu 1183 fois

Design & Development by wlsolutions