Baromètre Construction: 6.000 emplois perdus dans la construction

mardi, 11 mars 2014 15:32

L'emploi dans la construction a de nouveau reculé (-0,6%) au quatrième trimestre de 2013. Sur une année, quelque 6.000 emplois ont été perdus dans la construction. La légère reprise des activités n'est donc pas suffisante pour garantir l'occupation. Quant au nombre de faillites dans le secteur, il reste aussi alarmant. Les effets de la crise économique et de la concurrence étrangère se font clairement sentir. Le carnet de commandes et le nombre de permis de bâtir laissent entrevoir une amélioration, mais les marges dans la construction sont entre-temps si faibles (moins de 4%) que les entreprises belges ont beaucoup de difficultés à préserver leur rentabilité.

Moral des entrepreneurs

L'appréciation conjoncturelle des entrepreneurs s'est améliorée au mois de février. La majorité des entrepreneurs restent toutefois pessimistes (19,3%).

Légère augmentation de l'activité au T4

Au quatrième trimestre de 2013, l'activité de construction a augmenté de 0,7% (sur base trimestrielle). Sur base annuelle, l'activité en 2013 a diminué de 1,6% par rapport à 2012.

Au quatrième trimestre de 2013, l'emploi dans la construction a reculé de 0,6%. En comparaison avec le même trimestre en 2012, l'emploi a enregistré un repli de 2,8% et 6.000 emplois ont été perdus.

Carnets de commandes: activité assurée pour 5,41 mois

Au cours de la période de décembre 2013 à février 2014, les carnets de commandes des entrepreneurs contenaient du travail pour 5,41 mois. Tous sous-secteurs confondus, il s'agit d'une stabilisation comparé à la période de septembre à novembre 2013 (-0,1%).

Résidentiel: augmentation aussi bien en neuf qu'en rénovation

Durant la période de septembre à novembre, 12.951 nouvelles habitations ont été autorisées, soit une hausse de 7,4% par rapport aux trois mois précédents. L'évolution positive concerne aussi bien les autorisations pour habitations unifamiliales (+13,4%) que celles pour appartements (+3,7%).

En ce qui concerne les rénovations de logements, 8.361 autorisations ont été délivrées durant les mois de septembre à novembre. Il s'agit là d'une augmentation de 4,1% par rapport au trimestre précédent (de juin à août), au cours duquel 8.028 permis avaient été accordés.

Non-résidentiel: baisse en neuf et hausse en rénovation

Le volume de nouveaux bâtiments autorisé a diminué de 19,2% durant la période de septembre à novembre. 7,7 millions de mètres cubes ont été autorisés pendant cette période, contre 9,5 millions de mètres cubes au cours des trois mois précédents (de juin à août). Le nombre d'autorisations relatives à des nouveaux bâtiments a aussi baissé, mais dans une moindre mesure, de 1%, passant de 1.116 à 1.105 unités.

Sur la période de septembre à novembre, le nombre de permis pour des rénovations de bâtiments non résidentiels a augmenté de 7,1% comparé au trimestre précédent, 1.248 autorisations ayant été octroyées.

Faillites: baisse de 10,1%

Le nombre de faillites a reculé de 10,1% au cours du dernier trimestre de 2013 (d'octobre à décembre). 532 entreprises ont été contraintes de déposer leur bilan à cette période. Au trimestre précédent, une augmentation de pas moins de 23% avait été constatée.

En 2013, 2.065 entreprises ont été déclarées en faillite. L'année précédente, elles étaient 1.802. Nous avons donc assisté à une augmentation de 14,6% en un an de temps.

Lu 2883 fois Dernière modification le mardi, 11 mars 2014 15:38

Design & Development by wlsolutions