Brico et Plan-It ne (provisoirement) plus à vendre ?

jeudi, 09 octobre 2014 10:49

Revirement étonnant dans le dossier Maxeda: il semble que le holding envisagerait sérieusement de remiser au placard son intention de céder ses enseignes de bricolage (Brico, Plan-It, Praxis et  Formido).

D’après l’agence de presse Bloomberg,qui se base sur des sources anonymes, les offres seraient trop peu élevées. Maxeda est la propriété des sociétés d’investissement Cinven, KKR et Permira. Ace que l’on dit, celles-ci tablaient sur une rentrée de 800 millions d’euros pour la vente des chaînes de magasin, en vente depuis le mois de mai dernier. Parmi les parties intéressées, on retrouvait CVC Capital Partners, ex-propriétaire de C1000, et Sun Capital, propriétaire de V&D. Pamplona Capital Management aurait également fait preuve d’un intérêt concret.

Leader du marché Benelux

Les propriétaires auraient déposé 2 milliards d’euros sur la table pour acquérir Maxeda en 2004, alors coté en bourse d’Amsterdam sous la dénomination Vendex KBB et détenant notamment les enseignes Vroom & Dreesmann (V&D), De Bijenkorf et HEMA. Ces enseignes ont été cédées individuellement au cours de ces dernières années, tout comme la chaîne de lingerie Hunkemöller. Depuis, Maxeda s’est focalisé sur le marché Benelux du bricolage, dont il est le leader avec un chiffre d’affaires annuel supérieur à 1,3 milliard d’euros. L’entreprise possède 370 magasins et occupe plus de 6.000 salariés en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas. 

Lu 2619 fois

Design & Development by wlsolutions