Le paiement à la carte sur Smartphone !

lundi, 19 novembre 2012 22:49

Le Belge Loyaltek propose un clavier pour accepter les cartes de débit (à puce) sur Smartphone, tablette ou PC.
Cette solution sera lancée demain, en première mondiale, au Salon Cartes de Paris.
 
 
 
Bruxelles/Paris, le 05 novembre 2012 -Loyaltek, le spécialiste des terminaux et cartes de paiement qui s’est illustré il y a à peine deux ans en transformant la carte d’identité électronique belge en moyen de paiement (IDPay) et en fournissant les premiers terminaux de micropaiement Ping-Ping (Groupe Belgacom), créera demain l’événement au Salon mondial du secteur du paiement électronique : il y inaugurera la première solution opérationnelle agréée pour traiter des transactions par cartes de débit (à puce) à partir d’un clavier (pinpad) directement connecté à un Smartphone, une tablette ou encore un PC portable.
 
Si des solutions aussi ergonomiques existent déjà ailleurs, elles ne peuvent accepter que des cartes de crédit, ce qui est paradoxal puisque la toute grande majorité des paiements en face-à-face dans de très nombreux pays s’effectuent au moyen de cartes de débit. Pour des raisons évidentes de sécurité, ces cartes à puce (de type EMV) nécessitent un terminal dit « chip-and-PIN » certifié pour traiter des transactions sur base de la puce et du code PIN de la carte…une barrière technologique lorsque l’on passe en mode ‘full mobile’ qui vient d’être dépassée par le terminal 8000+ « pinpad » de Loyaltek.
 
Cette innovation, compatible tant avec les cartes de crédit qu’avec les cartes de débit ou encore les titres-repas électroniques, permet à toute une série de professionnels d’avoir enfin accès au paiement électronique et à son corollaire de confort, de sécurité et de croissance. Il suffit de penser aux innombrables fournisseurs de services à domicile (nettoyage, soins, repas, réparations, etc.), aux commerçants itinérants (marchés, puces, porte-à-porte, etc.), aux professions libérales (huissiers de justice, experts de terrain en tout genre comme les géomètres, etc.) et aux « micro-marchands » souhaitant accepter des paiements par carte mais n’ayant qu’un nombre très limité de transactions à gérer (petits artisans, indépendants complémentaires, etc.).Enfin, d’autres exemples particuliers sont légion comme le règlement de petits services postaux à un facteur, le paiement d’un ticket à bord d’un train ou encore le recouvrement immédiat d’amendes par les forces de l’ordre qui seront désormais largement facilités.
 
Le 8000+ « pinpad » de Loyaltek utilise la batterie et la connectivité du Smartphone, de la tablette ou du PC. Il ne nécessite donc aucune maintenance particulière (pas de batterie à charger ou d’abonnement GPRS) et fonctionne dès que le Smartphone est allumé. Le ticket du paiement est envoyé au client par SMS ou par e-mail. Enfin, le pinpad peut être connecté à tous les hôtes possibles, ce qui permet à son utilisateur de le brancher indifféremment à sa tablette à la maison, à son PC au bureau puis à son Smartphone en déplacement, et ce sans surcoût.
 
« Outre le manque de flexibilité et d’ergonomie, le premier reproche que bon nombre de petits commerçants font aux terminaux de paiement se situe au niveau de leur prix », conclut Robert Masse, Directeur Général de Loyaltek. « Nous nous devions donc de doublement innover en matière d’hardware et de services afin de mettre au point une solution globale qui permette à nos clients de bénéficier d’une tarification non seulement réduite mais aussi et surtout adaptée à leur usage spécifique ».
 
Le pinpad fonctionne actuellement avec les hôtes PC Windows et les Smartphones et tablettes Android v3+. D’autres versions sont prévues à très court terme.

Lu 3174 fois Dernière modification le lundi, 19 novembre 2012 22:59

Design & Development by wlsolutions